Accueil Les "fausses" momies aliens La fraude des momies extraterrestres.

La fraude des momies extraterrestres.

27

DÉCLARATION DE LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE CONCERNANT LA FRAUDE DES MOMIES EXTRATERRESTRES

Les signataires de ce document, membres de la communauté scientifique nationale et internationale, experts dans l’étude et la conservation des restes humains (momies et squelettes), communiquent ce qui suit :

1. Depuis quelque temps, la soi-disant découverte de « momies extraterrestres » dans notre pays est promue par une campagne de désinformation irresponsable.

2. Les témoignages et les images publiées permettent d’affirmer que ces découvertes correspondent sans doute possible à des restes humains précolombiens – patrimoine culturel de la nation – volontairement manipulés et même mutilés pour obtenir une apparence ad hoc en vue de leur exploitation commerciale. En outre, l’exclusion de tout contexte archéologique connexe va à l’encontre de la recherche scientifique sur ce type de biens culturels.

3. Il est du devoir des autorités de mener les procédures légales nécessaires, car cette « production » a enfreint les nombreuses règles nationales et internationales qui protègent le patrimoine culturel. Nous espérons que ces mêmes autorités chercheront à assurer la protection et l’étude appropriées de ces restes, ainsi que de leur lieu d’origine, afin d’arrêter le pillage et le trafic de restes humains. Nous attendons également des sanctions exemplaires pour les responsables de cette prédation du patrimoine qui appartient à tous les péruviens et à toute l’humanité.

4.- Enfin, ces manipulations illégales et criminelles de restes humains violent la dignité humaine. En particulier, l’exploitation de momies précolombiennes par ces personnes est une agression et une offense envers la Culture Andine, en faisant croire que ses réalisations sont liées à une prétendue « aide extérieure ».

Nous offrons nos meilleurs service pour collaborer avec les autorités afin de démontrer nos affirmations auprès des instances concernées. Nous proposons également de participer à des activités contribuant à défendre et à promouvoir l’importance de notre patrimoine culturel, héritage de nos ancêtres.

Lima, le 4 juillet 2017

Sonia Guillén O’negglio (DNI 04649168), Guido Lombardi Almonacín (DNI 06959233), Elsa Tomasto-Cagigao (DNI 07258405), María del Carmen Vega Dulanto (DNI 10308912), Mellisa Lund Valle (DNI 07763061), Patricia Maita (DNI 25835019), Martha Palma (DNI 10537749), Carlos Herz Sáenz (DNI 07913390), Alejandra Valverde Barbosa (DNI 48813194), Marcela Urizar Vergara (CI 11347428-9), Claudia Aranda (DNI : 20056087), Leandro Luna (DNI : 23511760).

Source : lesavoirperdudesanciens.com

the-mummy-b

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Les "fausses" momies aliens
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les Dames Blanches.

L’histoire de l’auto-stoppeuse fantôme ou « dame blanche &raqu…