Accueil Les dessous de la science-fiction Louis de Funès et la science-fiction.

Louis de Funès et la science-fiction.

27

La science-fiction mise à nu.

3e8a348233cb5c412ba4fc4530d368d0

Parlons un peu d’initiés. Non, je ne veux pas parler de certains délits propres à nos politiques mais des personnes ayant accès à un savoir inaccessible au commun de la population. Posons nous la question de savoir si les initiés, souvent issus de milieux aisés, voir de la noblesse, ne se dissimuleraient pas dans les endroits les plus inattendues. Prenons le cas De Funès. Combien d’œuvres à connotations fantastiques trouve t’on dans sa filmographie et pourtant personne ne pense à le placer au coté des Lee, Cushing, Karloff, Price ou Lugosi (un De Funès qui se serait spécialisé dans l’épouvante, que ce soit dit en passant) dans le rang des références du genre. Pourtant, « La Soupe aux Choux » derrière l’humour scatologique n’est-il pas plutôt bien renseigné concernant les témoignages de rencontres ufologiques ? « L’Aile ou la Cuisse » ne met-il pas en garde contre le lobby alimentaire fabriquant des matières artificielles qu’il se défendrait de manger lui-même, servant, à une population conditionnée, de la nourriture gélatineuse qui fait ressembler de la viande à un Shoggoth décongelé ? Ne trouve t’on pas une histoire de décongélation, justement, interrogeant sur le progrès de la cryogénie et ses dérives ? Ne voit-on pas se profiler les « délires » post-Envahisseurs et pré-Icke filesiens dans un de ses Gendarmes ? Et ne parlons pas du fameux Fantômas, au faciès J.K. Rowlingien, dont on suggère la nature extraterrestre dans le troisième volet de la trilogie ? D’ailleurs, le fameux Château-De-Clermont acquis par le couple De Funès n’appartenait-il pas à Emile Souvestre, grand-oncle du journaliste et écrivain Pierre Souvestre, co-créateur du légendaire Fantômas ?

daisy-ridley-toon-star-wars-nude-fake-001

« Après une telle mise à nu, inutile se rhabiller il est. » (sage proverbe jedi)

Et, sur ce fou rire, notre jolie pilleuse d’épaves repart à la recherche d’autres découvertes…

Mes excuses les plus sincères à la charmante Daisy Ridley pour ce détournement coquin de ses aventures cosmiques, en lui souhaitant une vie longue et prospère.

Charger d'autres écrits dans Les dessous de la science-fiction
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les enlèvements extraterrestres selon la série Westworld.

La science-fiction mise à nu. Peut être connaissez vous la série Westworld, produite par l…